Comment choisir sa clôture ?

La clôture possède des atouts indéniables lorsque l’on possède une maison. Si certains l’utilisent simplement pour délimiter leur terrain, d’autres choisissent d’aménager une clôture pour modérer le vis-à-vis ou seulement pour des raisons esthétiques.

Dans tous les cas, il est important de faire le bon choix de clôture. Comment être sûr de sélectionner le type de clôture le plus adapté à votre maison et à votre terrain ? Suivez nos conseils afin d’être sûr d’aménager une clôture qui vous ressemble.

Le choix d’une clôture

Les différents types de clôture qui existent sont nombreux. Il est important de tous les connaître afin de savoir quelle forme, quel matériau et quelle couleur seront les plus appropriés :

  • La barrière traditionnelle : Elle peut être en bois, en PVC ou en matériau composite. Ce type de barrière peut être installé directement au sol ou sur un muret. Son atout esthétique est son point fort, mais sa difficulté d’installation est son principal point faible. Attention, si vous choisissez une barrière en bois, un entretien minutieux et régulier sera nécessaire.
  • Le grillage souple : Peu esthétique, le grillage souple offre une faible protection. Il possède toutefois l’avantage d’être peu cher et facile à poser.
  • Le grillage rigide : Constitué de panneaux à assembler et à poser, il est plus solide que le grillage souple mais peu occultant.
  • Le claustra : Ces panneaux occultants sons très esthétiques, mais fragiles et peu aisés à poser. Ils peuvent être en bois ou en matériau composite.
  • La clôture en métal : Très solide, une clôture de type barreaudage est idéal pour assurer la protection d’une maison tout en limitant le temps accordé à son entretien. De plus, la variété de peintures et de formes des clôtures métalliques permet d’optimiser son esthétisme selon vos goûts.

Aménager une clôture selon les règles

Si l’aménagement d’une clôture dans son terrain par le propriétaire n’implique pas de demander une autorisation spéciale, il existe certaines règles à respecter. En effet, toutes les communes fixes des règles et possèdent un plan d’urbanisme précis qui permet de préserver une certaine harmonie dans les zones résidentielles. Pensez donc à vous renseigner auprès de votre mairie afin de connaître le Plan Local d’Urbanisme (PLU). Celui-ci vous permettra de savoir quelle est la hauteur maximale autorisée pour votre clôture ainsi que le code couleur imposé, s’il y en a un. Si vous ne respectez pas les indications de ce plan d’urbanisme, vous risquez une contravention ainsi qu’une obligation de modifier l’aménagement de votre clôture en vue de mieux respecter le PLU.

Comment construire sa clôture ?

Il existe plusieurs façons de construire une clôture :

  • Au sol : Dans ce cas, une plus grande quantité de clôture sera nécessaire. La pose au sol implique d’avoir un terrain adapté, suffisamment meuble pour y fixer les supports et assez ferme pour que l’installation soit durable.
  • Sur un muret : Plus esthétique et moins cher, l’installation d’une clôture sur un muret demande une bonne connaissance en maçonnerie ou de passer par un professionnel pour la réalisation du bâti. Les supports de la clôture seront alors à installer directement sur le muret.
  • Avec haie : Le choix d’une clôture peu occultant peut être associé à celui d’une haie afin de vous protéger du vis-à-vis. Dans ce cas, il sera important de respecter une distance d’au moins 1 mètre entre la clôture et la haie pour pouvoir la tailler aisément.

Bien que la construction d’une clôture puisse être réalisée soi-même, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel. Grâce aux conseils d’un paysagiste pour aménager une clôture, vous êtes sûr de respecter la réglementation en vigueur et d’obtenir un produit solide, esthétique et adapté à vos besoins.

Pour en savoir plus :