Les différents types de clôture

Vous voulez délimiter votre propriété ? Pour protéger vos espaces extérieurs et préserver votre intimité des regards indiscrets, rien de tel que de mettre en place une clôture. Cependant, plusieurs styles de clôtures sont disponibles sur le marché. Pour savoir comment choisir sa clôture, le guide suivant va vous aider.

Un large choix de clôtures

Pour entourer votre propriété, vous pouvez opter pour différents types de clôtures comme :

  • le PVC ;
  • le bois ;
  • le béton ;
  • le grillage ;
  • le fer forgé ;
  • la pierre ;
  • l’aluminium ;
  • La clôture végétale.

Les avantages et inconvénients de la clôture PVC sont les suivants :
ces modèles sont idéals si vous habitez en bordure de mer, en ville ou à la campagne. Ils s’adaptent bien aux maisons contemporaines, sont faciles à installer et sont les moins onéreux du marché. Par contre, ils présentent une fragilité au froid et finissent par ternir au soleil.

La clôture en bois démontre un aspect authentique et chaleureux. Elle est solide et accompagne bien les maisons anciennes.

Les modèles en béton sont robustes et résistent bien à tout type de temps. De plus, ils coûtent moins chers que ceux en bois.

Le grillage est le moins cher du marché mais aussi le moins solide. De plus, vu qu’il est réalisé à partir de fils de fer entrelacés, il laisse passer le jour et ne permet pas de préserver votre intimité.

La clôture en métal comme le fer forgé apporte un design indéniable à une maison et s’avère très solide.

Les clôtures en pierre sont également très résistantes mais doivent être soutenues par un muret en raison de leur poids.

L’aluminium est un matériau moderne et résistant qui s’adapte à tous les styles d’habitats. Il est cependant plus cher que le PVC.

La clôture végétale est la plus naturelle et peut être réalisée à partir de buissons ou d’arbustes comme les troènes, les thuyas, certaines espèces de conifères…

Choisir sa clôture et l’entretenir

Vous avez trouvé la clôture qui vous convient ? Maintenant, sachez que pour la garder le plus longtemps possible, vous allez devoir l’entretenir, quelle soit artificielle ou naturelle.

La clôture en PVC est l’une des plus faciles à nettoyer. Il suffit juste de passer une éponge imbibée d’eau savonneuse pour enlever les taches.

Les modèles en bois sont sensibles à l’humidité et vont pourrir s’ils ne sont pas protégés au moins tous les 2 ans par une couche de lasure.
Les clôtures en béton ne nécessitent pas d’entretien particulier.

Le grillage est généralement galvanisé et n’a pas besoin d’être entretenu.
Les modèles en fer forgé doivent impérativement être recouverts d’une couche d’anticorrosion qui sera renouvelée environ tous les 5 ans au risque de rouiller.

La pierre peut se recouvrir de mousse ou de lichens. Il vaut mieux éviter le nettoyage au jet à haute pression qui risque d’effriter la matière. Privilégiez une brosse trempée dans de l’eau mélangée avec du bicarbonate de soude pour raviver la pierre.

L’aluminium est inaltérable et traversera les années sans encombre. Vous pouvez nettoyer le matériau avec une éponge trempée dans l’eau savonneuse de temps en temps.

Le mur végétal est celui qui demande le plus d’entretien. S’il est juste composé de lierre ou de rosiers grimpants, une seule taille annuelle suffira à le garder esthétique. S’il est composé d’arbustes comme les troènes ou thuyas, il faudra les tailler pour conserver la hauteur souhaitée. Les haies de conifères, les haies basses ainsi que celles de houx d’aubépine seront taillées 2 fois par an.

Pour en savoir plus :