Avantages et inconvénients de la clôture PVC

La clôture est l’une des parties intégrantes de la décoration de votre habitation, en plus d’être sécuritaire et un brise-vue. Parmi les différents types de clôture, la clôture en PVC devient de plus en plus prisée des propriétaires grâce à ses multiples avantages.

Cette structure vous permettra d’apporter une touche d’élégance et d’originalité à votre maison, tout en vous protégeant des intrusions et des regards indiscrets des voisins et des passagers. D’où la nécessité de bien la choisir.  Mais, il faut également reconnaître que ce matériau présente certains inconvénients. Zoom sur les côtés négatifs et positifs de ce type de clôture.

Aménager une clôture en PVC : quels avantages ?

Un élément d’une grande importance de votre habitation, la clôture se doit d’être solide, résistante, design et esthétique. Le PVC répond à tous ces critères. Cette solution milieu de gamme permettra d’égayer votre résidence, à des prix relativement intéressants, soit environ 50 euros le mètre. Son rendu esthétique et brillant conférera une certaine élégance et originalité à votre clôture. De quoi personnalité et embellir votre maison.

Quel que soit le style architectural de votre habitation, le PVC pourra bien s’y fondre. Il est possible de l’associer avec d’autres matériaux tels que le béton ou le grillage pour un aspect plus original et personnalisé. Sa résistance au froid, à la pluie ainsi que sa longévité font de ce matériau un choix judicieux.

C’est une clôture qui allie un bon rapport qualité/prix. L’une des principales raisons pour aménager une clôture en PVC reste également sa facilité d’entretien. Ce matériau ne requiert pas un entretien rigoureux pour garder sa qualité, quelle que soit la saison. Il est d’ailleurs facile à mettre en place par soi-même parce que dans la plupart des cas, la clôture PVC est proposée en kit. Vous n’aurez qu’à poser des barres ou des panneaux prêts à monter.

Installer une clôture PVC : quels sont les inconvénients ?

Installer une clôture PVC présente tout de même certains inconvénients. Il faut savoir que ce matériau vieillit mal. Quand il commence à perdre son éclat, il jaunit. Sa durée de vie reste, en plus, plus courte que celle des autres matériaux tels que le béton ou l’aluminium.

Ce n’est pas tout, l’aspect plastique de cette clôture synthétique n’est pas très résistant aux chocs. Ce matériau est fragile à l’usage. Il ne succombe même pas à l’escalade.

Mais, pour renforcer sa solidité, il est toujours conseillé de le combiner avec du béton. Il n’y a pas que cela, la clôture en PVC se dilate sous l’effet de la chaleur. Elle n’est souvent disponible qu’en couleurs blanc ou beige. Vous trouverez, tout de même sur le marché des modèles plaqués ton chêne.

Bien choisir sa clôture PVC

Pour bien choisir sa clôture PVC, il faut prendre en compte certains critères. Vous devrez vous référer à l’usage que vous allez en faire. Si vous vous en servez en tant que brise-vue, un PVC de faible épaisseur suffira pour vous mettre à l’abri des regards indiscrets et pour préserver votre intimité.

Si vous habitez, par contre, dans une région où la sécurité n’est pas meilleure, il vous faut un modèle plus épais. Vous pourrez choisir entre différentes finitions. À vous d’opter pour le choix qui s’adapte à l’architecture et au style de votre maison. Sachez que la première option est moins chère que la deuxième.

Conseils et astuces pour aménagement des espaces verts