Fleurir un petit espace intérieur : astuces et conseils

Fleurir votre studio, votre kitchenette ou votre petit salon sans surcharger l’espace vous tente depuis longtemps, mais vous semble compliqué ?
Pour faire pousser de jolies fleurs indoor toute l’année, il suffit de choisir les variétés de plantes adaptées à la culture en intérieur et les disposer astucieusement afin de réduire leur encombrement sans rien perdre de leur qualité esthétique.
Dans cet article, découvrez nos astuces et conseils d’entretien pour fleurir un petit espace intérieur.

Fleurir un petit intérieur : les plantes à fleurs à privilégier

Amaryllis, anthurium, jacinthe, orchidée, hibiscus : gros plan sur ces plantes fleuries qui se plaisent à l’intérieur.
Suivez nos conseils de culture et d’entretien pour en profiter de longues semaines durant, même si vous n’avez ni balcons ni jardin.

L’amaryllis : une plante fleurie spectaculaire

Pour égayer l’hiver, pourquoi ne pas opter pour une amaryllis en pot ? Cette plante à bulbe donne naissance à une voire deux hampes florales hautes et épaisses au sommet desquelles s’épanouissent 5 à 6 fleurs spectaculaires.
On compte une soixantaine de variétés d’amaryllis allant du blanc au rouge, en passant par le rose fuchsia et l’orange. Sa période de floraison s’étale du début de l’hiver jusqu’au milieu du printemps.
Question culture et entretien, privilégiez une température autour de 20 ° et une exposition en pleine lumière. Un apport d’eau et d’engrais organique régulier s’impose de la plantation du bulbe jusqu’à la période de floraison.
Conseils d’entretien pour l’amaryllis :
L’arrosage doit cesser dès que le feuillage de votre amaryllis commence à faner. Conservez le bulbe de votre amaryllis au sec et rempotez-le à la fin de l’automne ou au début de l’hiver.
Niveau prix, comptez 7 à 15 euros selon les variétés d’amaryllis choisies.

L’anthurium, une fleur tropicale en forme de coeur

Emblématique de la flore antillaise, l’anthurium est une plante tropicale au feuillage dense et brillant et aux fleurs en forme de coeur allant du blanc ou rouge en passant par le jaune et le rose.
Sa culture en intérieur nécessite une bonne exposition à la lumière, mais sans soleil direct, une terre humide avec un pH de sol neutre à acide. Un apport régulier d’engrais permet à votre anthurium d’atteindre à maturité une hauteur de 0,45 cm à 1 m.
Conseils d’entretien pour l’anthurium : Lorsque les fleurs sont trop lourdes, consolidez les tiges avec un tuteur. N’hésitez pas à couper à ras les tiges dont les fleurs ou les feuilles sont fanées.
Le prix d’un anthurium varie de 8 à 20 euros selon le diamètre des pots.

La jacinthe : une plante à bulbe pour un petit intérieur fleuri

Envie de jacinthes au beau milieu de l’hiver ? Grâce à la technique du forçage des plantes à bulbes, il est parfaitement possible de fleurir un petit intérieur avec des plantes à floraison de printemps au moment des fêtes de fin d’année.
La bonne nouvelle avec la jacinthe, c’est que sa culture demande peu de soins : un sol toujours humide et de l’engrais spécial bulbes pendant la période de floraison sont ses seuls besoins.
À maturité, la jacinthe présente une hampe de 20 cm de hauteur supportant des grappes fleuries de couleur rose, violet, rouge, jaune, orange ou blanc.
Conseils d’entretien pour les jacinthes :Tourner régulièrement votre pot de jacinthe pour que sa tige florale bénéficie d’une belle lumière (sans soleil direct) et que son port reste droit. Lorsque les fleurs et le feuillage sont fanés, coupez votre jacinthe au ras du pot et replantez le bulbe en pleine terre dans le jardin ou dans une jardinière sur le balcon.
Le prix des jacinthes oscille entre 2 euros (jacinthe en carafe) à 60 euros (mélange de 100 bulbes).

L’orchidée pour une floraison de 4 à 16 semaines

L’orchidée terrestre et l’orchidée épiphyte sont des plantes vivaces au feuillage persistant. Autrement dit, l’orchidée peut fleurir d’année en année.
Pour s’épanouir, elle a besoin d’un bassinage dans de l’eau de pluie chaque semaine et d’un apport d’engrais spécial orchidée toutes les deux semaines. Son exposition à la lumière doit éviter le soleil direct.
Conseils d’entretien pour l’orchidée :Dans un air sec, n’hésitez pas à brumiser le feuillage de votre orchidée ou à disposer vos pots sur un lit de gravillons humides. L’été, vous pouvez sortir votre orchidée en prenant soin de l’installer à mi-ombre.
Le prix d’une orchidée varie de 10 à 80 euros et plus en fonction de la rareté des variétés et du nombre de tiges.

L’hibiscus pour un petit air exotique

L’hibiscus, appelé également rose de Chine, est un arbuste buissonnant parfaitement adapté à la culture d’intérieur. À maturité, il culmine à 1,5 ou 2 m de hauteur. Sa période de floraison se situe entre le printemps et l’automne.
Les fleurs de l’hibiscus de couleur rouge, rose, jaune ou blanc sont éphémères : leur durée de vie ne dépasse pas 2 jours. En fonction des variétés, leurs étamines saillantes forment un tube ou un bouquet.
Conseils d’entretien pour l’hibiscus :L’hibiscus aime la chaleur et la lumière, mais pas le soleil direct. En été, sortez-le en l’installant à mi-ombre. Apportez-lui de l’engrais pour arbustes fleuris toutes les 2 semaines au printemps et en été.
Le prix d’un hibiscus fluctue de 3 à 30 euros ou plus selon qu’il s’agit de jeunes plants ou de variétés rares.

Fleurir un petit intérieur : où disposer ses plantes et ses fleurs ?

À défaut d’espace, il faut redoubler d’astuce pour fleurir un petit intérieur. En commençant par utiliser toutes les surfaces à votre disposition.
Un mur peut être transformé en jardin vertical et un plafond peut devenir le support d’un jardin aérien. En clair, vos fleurs et vos plantes seront fixées aux murs sous forme de cadre ou d’herbier par exemple. Vous pourrez également accrocher en hauteur vos petites plantes fleuries et vos fleurs en bouquet à l’aide de suspensions en macramé.
Un rebord de fenêtre ou une étagère peuvent accueillir vos pots bien alignés. Une échelle fournit un socle idéal pour une composition fleurie en escalier. Vous pourrez vous servir de la table du salon pour poser un petit jardin d’hiver sous cloche. Vos plantes ou vos arbustes de belle hauteur peuvent quant à eux être installés au sol.

Vivre entouré de fleurs sans encombrer votre petit salon ou votre petite cuisine, l’idée vous paraît intéressante ? À vous de choisir les fleurs en pot ou en bouquet adaptées à la place dont vous disposez pour transformer votre petit intérieur en jardin de poche.

Conseils et astuces pour aménagement des espaces verts