Nos conseils pour cultiver vos fruitiers en pots sur votre balcon ou votre terrasse

De culture facile et peu exigeant en entretien, l’arbre fruitier en pot produit des fruits de la même taille que les arbres fruitiers classiques.
Le balcon et la terrasse offrent généralement un microclimat idéal, protégé de la pluie et du vent grâce à la proximité des murs et parfois du toit de l’habitation. Bien exposés au soleil, les arbres fruitiers y trouvent la lumière et la chaleur dont ils ont besoin pour développer de beaux fruits qui sont d’autant plus délicieux qu’ils arrivent à maturité sur l’arbre.
Vous aurez le choix entre une trentaine de variétés d’arbres fruitiers nains et d’arbustes fruitiers qui se prêtent bien à la culture en pot sur votre terrasse ou votre balcon. Suivez nos conseils pour le choix et la culture de vos fruitiers en pot.

Choisir les fruits que vous voulez cultiver

Commencez par sélectionner les fruits que vous souhaitez cultiver. La fraise est sans doute le fruit le plus largement cultivé en pot, mais il existe d’autres arbres nains et arbustes fruitiers : pommier, oranger, pêcher, poirier, citronnier, framboisier, cerisier, etc.
La plupart des variétés d’arbres fruitiers sont autofertiles, c’est-à-dire qu’ils ne nécessitent pas de pollinisation croisée avec d’autres arbustes pour donner des fruits.
Le prix d’un fruitier nain varie entre 10 € et 50 € selon la variété. N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un spécialiste afin de choisir le bon plant.

Comment choisir le contenant pour votre plantation ?

La majorité des arbres fruitiers apprécient un bon drainage, c’est pourquoi les pots en terre cuite, poreux, limitent les excès d’humidité. Veillez impérativement à percer le pot de votre fruitier. Les pots à réserve d’eau sont à éviter.
Prévoyez un pot de dimension assez grande (40 à 50 cm de diamètre ou de côté et au moins autant de profondeur) afin que les racines de votre fruitier nain se développent et que votre arbuste trouve où puiser l’eau et les nutriments.
Un pot lourd présente l’avantage d’éviter que votre fruitier ne tombe sous l’effet d’un vent fort. Si vous souhaitez déplacer vos fruitiers pour l’hivernage, prévoyez un plateau à roulettes qui vous facilitera leur déplacement.

Où installer votre arbre fruitier nain ?

Pour bien se développer et offrir de succulents fruits, votre arbuste a besoin du plein soleil des balcons et des terrasses. Dans les régions froides, il faudra veiller à lui trouver un endroit bien exposé au soleil, mais à l’abri du vent.

Comment planter votre arbre fruitier en pot ?

Comme pour la plantation en pleine terre, la période la plus favorable pour planter un fruitier est l’automne ou le début du printemps. Les étapes pour mettre votre arbuste en pot sont :

  • trempez la motte de racines dans une bassine d’eau pour la réhydrater;
  • placez au fond du pot (un quart de la hauteur) des billes d’argiles pour le drainage;
  • optez pour un terreau de plantation enrichi en compost organique ou en engrais;
  • terminez le rempotage de votre fruitier par un arrosage généreux.

Lorsque vous plantez votre fruitier, veillez à ne pas enterrer le point de greffe. Les fruitiers doivent être rempotés en moyenne tous les 3 ans.

Quels sont les fruitiers les mieux adaptés pour la culture en pot ?

Au balcon comme sur la terrasse, les arbres fruitiers nains en pot offrent l’avantage d’une superbe floraison au printemps et des feuilles joliment colorées en automne. Vous aurez le choix entre de nombreuses variétés de fruitiers.

Les arbres fruitiers classiques

Les fruitiers incontournables sont l’abricotier, le pêcher, le pommier ou encore le poirier en version naine pour une bonne adaptation à la vie en pot. Leur envergure varie entre 1 m et 1,50 m de hauteur.
Ils sont autofertiles et se suffisent donc à eux-mêmes pour produire des fruits de taille normale, tout comme un arbre fruitier classique.

Les agrumes

Les agrumes sont le citronnier, l’oranger, le kumquat, etc. Ils offrent une floraison blanche délicieusement parfumée avant l’apparition des fruits en grand nombre. Dans les régions froides, protégez vos agrumes des fortes gelées avec un voile d’hivernage.

Les arbustes à fruits rouges

Groseillier, cassissier, myrtillier, framboisier, cerisier, etc. Tous ces petits fruits sont faciles à entretenir en pot et donnent du volume au décor de votre balcon grâce à leur abondant feuillage.
À noter que le fruitier nain en général, et le framboisier en particulier, n’aime pas le soleil brûlant et se plaît dans un substrat restant frais l’été.

Les fruitiers méditerranéens

Les arbustes nains venus du Sud se cultivent facilement en pot. L’olivier, le figuier ou la vigne sont des arbres qui apportent une touche d’élégance à votre terrasse ou votre balcon.
Veillez néanmoins à bien protéger votre arbre fruitier nain en hiver, car il est sensible au froid, lorsque cultivé en pot.

Quel entretien pour vos arbres fruitiers en pot?

L’entretien d’un arbre fruitier nain est relativement simple :

  • étalez un paillis pour limiter l’arrosage en été;
  • apportez un engrais spécifique de mai à juillet à raison d’une à deux fois par mois;
  • surveillez les attaques de parasites, les maladies et retirez les parties suspectes plutôt que de traiter tout de suite votre arbuste;
  • protégez votre fruitier avec un voile d’hivernage en le rapprochant des murs;
  • taillez en hiver selon les préconisations spécifiques à chaque espèce.

La culture des arbres fruitiers nains en pot leur évite un sol trop calcaire, trop argileux ou trop pauvre en nutriments ce qui favorise leur croissance. De plus, les fruits sont cueillis à maturité grâce à la proximité du balcon ou de la terrasse ce qui leur confère un goût unique.
Si votre fruitier penche sous le poids des fruits, n’hésitez pas à installer un tuteur ou un treillis.

Conseils et astuces pour aménagement des espaces verts