Potager en carré

La technique du potager en carré a été inventée par un Américain, Mel Bartholomew qui l’évoque pour la première fois dans son livre Square Foot Gardening.

L’idée est de pouvoir cultiver ses légumes dans un espace réduit de son jardin, de créer un mini-potager (voir même sur un balcon) en associant diverses cultures pour que chacune profite des bienfaits de l’autre. Le principe repose donc sur la culture de quatre carrés principaux eux-même découpés chacun en quatre. Vous disposez donc, au maximum, de seize carrés prêts à l’emploi. Bien sûr, ce nombre peut-être adapté en fonction de la place disponible.
La première étape est de choisir comment délimiter vos carrés : vous pouvez utiliser des planches de bois ou d’osier (plus fragiles) : l’épaisseur de la matière importe peu, c’est davantage à la hauteur des planches que vous devez prêter attention. En effet, à elle correspondra la quantité de terreau que vous devrez ajouter (moins quelques centimètres puisque les carrés ne doivent pas être remplis à ras-bord).
Il faudra qu’ils soient installés au soleil, à un endroit chaud et peu encombré. Pensez également à aménager des petites allées entre chaque. Pour l’arrosage, vos carrés créés sur votre balcon ou votre terrasse doivent être garnis d’une couche drainante en leur fond.

Comment l’organiser et comment s’en occuper ?

Pour aménager un potager en carré, il faut se rappeler que certaines cultures sont plus faciles à entretenir que d’autres. Malgré tout, c’est principalement la taille de votre carré qui vous restreindra. En effet, si les plants de salade peuvent cohabiter à faible distance les uns des autres, ce ne sera pas le cas pour des pieds d’aubergines ou de courgettes qui ont tendance à se répandre en poussant.

Renseignez-vous également sur le temps nécessaire pour que chaque légume mûrisse : peut-être pourrez-vous réaliser plusieurs cycles de culture différents.

Il convient donc de réfléchir soigneusement au préalable à comment vous allez organiser vos carrés, surtout que vous ne pourrez pas faire cohabiter n’importe quel légume avec n’importe quel autre. Pour ne citer qu’un exemple, la tomate n’aime pas la compagnie du chou et lui préfère celle des radis notamment.

Au contraire, certaines plantations peuvent aider les autres à pousser : la laitue aime s’abriter sous les larges feuilles des courges en tout genre. Pensez également à planter des fleurs telles que les capucines qui pourront vous permettre de ne pas utiliser des produits chimiques pour chasser limaces et autres nuisibles.

Au niveau de l’entretien, voici quelques astuces pour votre mini potager : il lui faut de l’amour, éventuellement un peu d’engrais naturel (marc de café par exemple) et de l’eau dès que besoin s’en fera sentir. Enlever les mauvaises herbes peut également contribuer au bon développement de vos légumes.

Les points positifs d’un potager en carré

Les avantages du potager en carré sont nombreux.

  • Il ne prend pas beaucoup de place et peut donc être installé dans un petit jardin ou sur un balcon. Vous pouvez même le surélever pour des raisons esthétiques ou médicales. Attention cependant à ne pas vouloir surcharger les carrés, les légumes ne le supporteraient pas bien.
  • Il ne nécessite que peu d’entretien, peu d’arrosage, et l’ajout d’engrais n’est qu’un bonus.
  • À condition d’acheter des plants déjà démarrés, alors la prise est presque garantie
  • Si vous organisez méticuleusement vos carrés et vos cycles de culture, alors vous pourrez profiter de vos légumes toute l’année, même l’hiver ! (poireaux, légumes racines abrités par un voile d’hivernage, épinards…)
Pour en savoir plus :